Grands formats

Représentés en taille réelle, ces danseurs viennent d'ici ou d'ailleurs, d'hier ou d'aujourd'hui, pratiquent le roller, le hip hop, une danse libre ou exigeante, réalisent une prouesse physique ou se contentent d'inscrire leur corps dans l'espace. Peu importe. La grâce de leur mouvement suspendu, leur plaisir, leur concentration, leur liberté et leur exigence m'enthousiasment.

Cette série prolonge le thème du corps en mouvement, abordé dès 2008 avec la série rouge des Fragments d'intime.

La technique est celle du tampon, la plus ancienne des techniques de gravure. La manière rappelle les tatouages, les scarifications ou les dessins que font sur leur peau les peuples de l'Omo avec leurs doigts trempés dans la couleur. Mais la grande taille des impressions inscrit résolument ce travail de gravure dans l'art contemporain.

Série montrée lors des expositions suivantes :

Grands formats

Pas de deux, 2013

2 panneaux de 225 x 160 cm chacun

Leçon de danse, 2011

120 x 77 cm

Saltimbanques (les rollers), 2011

285 x 140 cm

Hip hop, 2014

225 x 130 cm

Jeune danseuse, 2011

225 x 80 cm

Isabella, 2011

225 x 80 cm

trialiste gravure

Trial(équilibr)iste, 2016

225 x 120 cm